Mes actions en tant que Député européen

L'expérimentation Green Lane à la frontière de Delle

La semaine du 25 mai 2020, la plateforme douanière de Delle-Boncourt fut un des deux sites en France qui a servi à l’expérimentation d’une application européenne, Galileo Green Lane, dont l’intérêt est de pouvoir fluidifier le trafic des marchandises par fret aux frontières intérieures de l’Union européenne.

À mon invitation, Jean-Yves Le Gall, président du Centre national d’études spatiales (CNES), président de l’ESA, de la GSA, et Coordonnateur interministériel pour les programmes de navigation par satellite, est venu sur le site pour constater par lui-même l’avancée de l’expérimentation.

Étant rapporteur pour mon groupe « Renew Europe » du Programme spatial européen 2021-2027, de la nouvelle stratégie industrielle européenne, et vice-président de l’intergroupe Ciel et Espace, je travaille régulièrement avec Jean-Yves Le Gall. Cette expérimentation se réalisant en Franche-Comté, j’ai naturellement voulu le faire venir pour expliquer largement tout l’intérêt de cette démarche ainsi que globalement celle du secteur spatial européen et de ses technologies.

Jean-Yves Le Gall a pu expliquer comment l’application Galileo Green Lane a été mise au point en trois semaines pour faciliter le transfert des marchandises essentielles pendant l’épidémie de Covid-19, comme les médicaments, le matériel de protection (masques, blouses). 

La mise en œuvre a été conçue de manière à pouvoir être rapidement déployée : toutes les 30 minutes, les douaniers en poste indiquent l’état du trafic sur un smartphone dédié et équipé de l’application. La compilation des données permet aux transporteurs routiers d’avoir un aperçu et d’adapter leurs horaires de départ et d’arrivée : simple et efficace !

La visite de Jean-Yves Le Gall dans le Territoire s’est poursuivie par une table ronde aux côtés du Préfet, réunissant les principaux représentants du monde industriel et économique du Nord Franche-Comté (CPME, CCI, Club Affaires Belfort Montbéliard). Le Président du CNES a pu exposer tout l’intérêt pour le monde économique de se saisir de la question spatiale.

En réalité, Green Lane est une possibilité offerte par Galileo, mais l’on peut en imaginer bien d’autres suivant les besoins du terrain. Actuellement, des centaines de starts-up fleurissent en Europe, en créant des applications pour exploiter les données spatiales pulsées chaque jour par les satellites européens. Mon objectif à terme est de convaincre les entreprises de Franche-Comté de se développer sur ce créneau.

Mobilisé pour la réindustrialisation en Europe !
9 janv. 2024
Depuis le premier jour de mon mandat, je me bats pour défendre notre industrie européenne.
Oui, nous changeons l'Europe !
30 nov. 2023
5 ans d'actions pour changer l'Europe !