Mes actions en tant que Député européen

Mon engagement pour l'Europe de l'Espace

On l'oublie parfois, mais l'Europe est un leader dans le domaine spatial.

Que cela soit avec le système de positionnement par satellites Galileo (le "GPS européen"), les satellites d'observation Copernicus ou encore les fusées Ariane, nous avons des technologies spatiales et un savoir-faire de pointe.

Or, les données et les services spatiaux sont devenus indispensables dans la vie quotidienne de nombreux citoyens et jouent un rôle majeur pour relever de nouveaux défis tels que ceux liés au changement climatique.

Mais face à la concurrence grandissante des États-Unis et de la Chine, l'Europe se fait distancer. Nous devons veiller à ce que l’Union soit en mesure de conserver sa place de leader dans le domaine spatial et à renforcer sa sécurité et son autonomie stratégique.

C'est pourquoi au Parlement Européen, je suis pleinement engagé pour un programme spatial européen ambitieux, en particulier en ma qualité de Vice-président de l'intergroupe Sky & Space.

En juin 2018, la Commission Européenne a publié une proposition de règlement visant à regrouper toutes les activités spatiales existantes et nouvelles sous un seul programme unique : le programme spatial européen 2021-2027.

L’élaboration et la mise en œuvre d’une politique spatiale ambitieuse dépassent les capacités financières et techniques d’un seul État membre et ne peuvent être réalisées qu’au niveau de l’UE. Un programme spatial pleinement intégré fournira un cadre cohérent pour l’industrie et les futurs investissements et permettra une répartition claire des tâches entre les acteurs : les États membres, la Commission Européenne, l'Agence spatiale européenne et l'Agence spatiale de l'UE. 

Il est essentiel que l'Union Européenne soit autonome dans le domaine spatial, que cela soit pour les technologies civiles, mais aussi les technologies militaires. On a vu en effet ces dernières années des manœuvres spatiales peu amicales, voire hostiles.

Logo de l'Agence Spatiale Européenne (ESA)

En tant que Député européen, je rencontre régulièrement les différents acteurs du spatial européen, de la petite PME innovante aux grands groupes comme ArianeGroup ou Airbus. Je me suis par par exemple rendu en février 2020 dans la région de Toulouse, capitale européenne de l'aérospatial.

Visite à la Cité de l'Espace à Toulouse, avec ma collègue Députée européenne Marie-Pierre Vedrenne.

Pour moi, il est important que l'Europe consolide son tissu industriel dans le spatial. Nous avons des travailleurs extrêmement qualifiés dans le domaine, qui ont besoin de projets européens ambitieux pour pouvoir étendre leur savoir-faire.

Enfin, nous devons continuer à développer des usages toujours plus innovants grâce aux données spatiales. De l'agriculteur pour mieux gérer ses champs, au camionneur pour optimiser son trajet, ou encore les pompiers pour suivre les incendies de forêt, les technologies spatiales sont extrêmement utiles pour tous les citoyens.

L'Europe est capable de grandes réalisations dans le spatial, qui n'ont rien à envier à d'autres puissances. Mais pour cela nous avons besoin d'une ambition forte, que je porte au sein du Parlement européen.

 

Mobilisé pour la réindustrialisation en Europe !
9 janv. 2024
Depuis le premier jour de mon mandat, je me bats pour défendre notre industrie européenne.
Oui, nous changeons l'Europe !
30 nov. 2023
5 ans d'actions pour changer l'Europe !