Mes actions en tant que Député européen

TRIBUNE - Pour une constellation européenne de satellites quantiques

Pour une constellation européenne de satellites quantiques

Tribune parue le 16 juillet 2020 dans Ouest-France.

« Après le succès du premier vol habité SpaceX, il est urgent de soutenir en Europe les investissements dans l’espace. Si nous ne voulons pas être dépassés et placés demain sous la dépendance des États-Unis ou de la Chine, l’Union européenne doit investir davantage dans son programme spatial.

La prise de conscience post Covid19 lui en donne la possibilité. Aujourd’hui, parler d’autonomie stratégique européenne, de la nécessité d’avoir son destin en main sans dépendre des autres, n’est plus une expression taboue. C’est au contraire une nécessité !

On doit à l’Europe la réussite de deux grands projets spatiaux :

  •  les satellites de géolocalisation Galileo fournissent un signal de meilleure qualité que le GPS américain ; plus d’un milliard de personnes utilisent Galileo sur leur Smartphone, bien souvent sans le savoir.
  • les satellites d’observation Copernicus fournissent les meilleures images d’observation de la Terre, avec demain de nouveaux projets, notamment pour suivre les dégagements de CO² d’origine humaine, à l’heure du Pacte vert européen (Green Deal).

Une constellation de nouvelle génération

C’est donc bien dans ce domaine d’excellence des constellations de satellites que l’Europe doit continuer à agir.

Elle doit investir dans les satellites de télécommunications rapides et sécurisées, avec une constellation de satellites quantiques, un domaine où la technologie européenne est largement en avance.

Ne cherchons pas à copier les Américains ou les Chinois, mais jouons le coup d’après, avec une constellation de nouvelle génération, permettant aux gouvernements et entreprises d’échanger en toute sécurité, et aux citoyens de se connecter à Internet par l’espace, partout dans le monde.

Cette constellation délivrerait à la fois des clés quantiques pour crypter les télécommunications sécurisées des États, des forces de police, armées, services de secours… Et de l’internet Large bande permettant de connecter tous les citoyens, même dans les régions les plus reculées. Cet outil indépendant serait une véritable réponse européenne à la fracture numérique.

Un consortium industriel européen

Le coût total est estimé à 6 Mds d’euros sur la base du modèle américain de 200 à 300 satellites basse orbite (LEO). Mais notre innovation peut faire travailler en réseau des satellites LEO et des satellites géostationnaires haute orbite GEO, pour davantage d’efficacité et un coût moins élevé.

Il faudrait réaliser un consortium industriel européen portant le projet et rassemblant tous les acteurs européens du spatial (ESA, GSA, Airbus, Safran, Thales, CNES…). La Commission européenne assurerait l’analyse préliminaire et le “Business Case”, puis garantirait une utilisation minimale en achetant d’importants services sur cette constellation. Le commissaire européen Thierry Breton en charge du dossier spatial, a bien compris les enjeux.

Il nous faut maintenant convaincre nos partenaires européens et montrer l’intérêt de ce projet pour l’autonomie stratégique de l’Europe. Le monde ne nous attendra pas. Les Chinois travaillent à un tel projet, comme les Américains (Black Jack).

Notre Union est donc à la croisée des chemins : elle a su créer un « moment Galileo » il y a quelques années, il est temps de lancer le « moment constellation quantique ».

L’innovation spatiale des Européens trouvera sa pleine vocation : ne pas être des suiveurs, mais des leaders. »

— Christophe Grudler, Député européen, Vice-président de l'intergroupe Sky & Space


Retrouvez la tribune sur Ouest-France

https://www.ouest-france.fr/sciences/espace/point-de-vue-pour-une-constellation-europeenne-de-satellites-quantiques-6908426

Communiqué : réaction à l'accord entre Stellantis et Amazon
Jan 14, 2022
Le député européen réagit à l'accord conclu entre le constructeur automobile Stellantis et le géant du numérique Amazon
Meilleurs vœux pour la nouvelle année
Dec 31, 2021
Excellente année 2022, une année qui sera résolument française et européenne !