Mes actions en tant que Député européen

10 exemples où l’UE est utile dans votre vie

1. Libre-circulation et suppression des contrôles aux frontières intérieures

La création de l’espace Schengen - qui comprend 22 des 27 pays membres de l’UE et l’Islande, la Norvège, la Suisse et le Liechtenstein - et le marché unique ont permis la libre circulation des personnes et l’harmonisation des contrôles des voyageurs en leur sein. Ainsi, les citoyens de l’Union européenne peuvent voyager, étudier, travailler ou prendre leur retraite dans n’importe quel pays de l’UE. Ils peuvent donc passer d’un pays à un autre sans devoir montrer leur passeport, mais doivent prendre leur carte d’identité nationale afin de pouvoir s'identifier en tant que citoyen de l'UE, si nécessaire. C’est un grand avantage parce qu'en comparaison, les ressortissants de pays non-membres de l'UE doivent être en possession d'un visa s'ils souhaitent rester pendant plus de trois mois, ce qui n’est pas le cas pour les citoyens européens.

2. Droit à l'oubli numérique

Unsplash - Glenn Carstens-Peters

Grâce à l’Union européenne, vous bénéficiez d’une protection de vos données personnelles sur Internet. Le droit à l'oubli est un concept qui a été discuté et mis en pratique dans l'UE depuis la fin du XXème siècle afin de protéger ces données. Dans sa décision du 13 mai 2014, la Cour de justice de l'UE a confirmé l'application du droit de la protection des données aux moteurs de recherche. Elle permet aux internautes qui le souhaitent, d’obtenir la suppression de liens vers des informations portant atteinte à leur vie privée. Les citoyens de l’Union européenne peuvent ainsi saisir l'exploitant d'un moteur de recherche pour lui demander le déréférencement d'une page web. L'exploitant examinera alors le bien-fondé de la demande, au regard des conditions fixées par la Charte des droits fondamentaux de l'Union européenne.

Le 14 avril 2016, c'est le règlement général sur la protection des données (RGPD) qui a été adopté au Parlement européen, dans le but d’harmoniser le panorama juridique européen en matière de protection des données personnelles, afin qu’il n’y ait qu’un seul et même cadre qui s’applique parmi l’ensemble des États membres.

3. Alimentation

Unsplash - Dan Meyers

L’ensemble des normes et des mesures législatives adoptées dans le secteur de l’agriculture, de l’élevage et de la production alimentaire visent à protéger la santé. Les conservateurs, colorants, antioxydants, arômes mentionnés sur les étiquettes des produits alimentaires (E162, E300 ou encore E957) font l’objet de normes strictes et réglementées de près par l'Union européenne. Il y a eu plusieurs initiatives qui ont été mises en place pour protéger la santé. Par exemple, tout additif est au préalable soumis à l’Autorité européenne de sécurité des aliments avant d’être mis sur le marché, afin de s’assurer que les produits ne présentent aucun danger pour la santé. De même, le système d’Alerte rapide pour les denrées alimentaires (RASFF) retire le plus rapidement possible tout aliment présentant un risque sanitaire. Couvrant l’ensemble des États membres de l'Union européenne, il traite chaque année près d'un millier d'alertes concernant des risques immédiats souvent détectés dans les poissons et les viandes.

Aussi, l’UE offre plus de transparence aux citoyens notamment en mettant en place des règles qui prévoient que les produits alimentaires portent une étiquette avec les ingrédients et la valeur nutritionnelle et que le label biologique de l’Union Européenne certifie que les produits satisfont à des règles strictes concernant le bien-être animal et l’utilisation de pesticides et d’engrais.

4. Santé 

Unsplash - Jeshoots

Si vous tombez subitement malade lors d’un séjour temporaire dans un autre pays de l’Union européenne, que ce soit dans un cadre scolaire ou en vacances, vous avez le droit de recevoir tous les soins médicaux qui ne peuvent pas attendre le retour chez vous. Votre caisse d’assurance maladie peut vous délivrer la carte européenne d’assurance maladie qui vous permettra d’accéder aux soins de santé à l’étranger, de prouver que vous êtes assuré dans un pays de l’Union européenne et de bénéficier des mêmes tarifs que les ressortissants locaux.

5. Erasmus+

Parmi toutes les initiatives de l’Union européenne, Erasmus est certainement la plus connue.

Unsplash - Naassom Azevedo

Être citoyen européen permet de pouvoir partir étudier, faire un stage ou un volontariat dans l'un des 34 pays du programme Erasmus+. Cela fait déjà plus de 30 ans que ce programme a été lancé et il a permis à plus de 4 millions d'étudiants européens d'en profiter. Ce programme, initialement réservé aux étudiants, regroupe désormais les autres programmes de mobilités européens. Ainsi, les apprentis, formateurs, demandeurs d'emploi, jeunes diplômés, collégiens et lycéens peuvent également en bénéficier.

6. Frais d'itinérance

Unsplash - Nordwood

Depuis le 15 juin 2017, les Européens n’ont plus de frais d'itinérance à payer quand ils se déplacent dans l'Union européenne. Il s’agit des surcoûts que les opérateurs de télécommunications imposent à leurs abonnés lorsqu'ils utilisent leur appareil mobile dans un autre pays de l'UE. Ainsi, lorsque vous voyagez dans l’UE, vous payez les prix nationaux pour les appels téléphoniques, les SMS et l’Internet mobile.

7. Wi-Fi gratuit

Vous avez sans doute remarqué que de plus en plus d’espaces publics proposent le Wi-Fi gratuitement. C'est en partie grâce au programme européen WIFI4EU qui promeut la connectivité Wi-Fi gratuite pour les citoyens européens dans les lieux publics (parcs, places, bâtiments publics, bibliothèques, centres de santé, musées, etc.). Cette initiative offre un soutien financier aux autorités locales en permettant aux communes de toute l’Europe de demander un coupon d’une valeur de 15 000 euros. Cet argent doit servir à installer dans ces communes des équipements Wi-Fi dans des lieux publics qui ne sont pas encore dotés d’un point accès Wi-Fi gratuit. L’Union européenne encourage fortement les communications Internet rapides dans tous les pays de l’Union, y compris dans les régions rurales ou reculées. 

8. Passagers aériens

Unsplash - William Hook

L’Europe a entraîné importants changements dans le transport aérien en faisant de la problématique des transports une prérogative de l’UE. La législation protège les droits des passagers aériens qui voyagent en Europe, notamment en offrant la possibilité aux voyageurs de demander des indemnisations en cas de surréservation ou de retard important d’un vol. L’Europe a aussi permis l’apparition des compagnies aériennes dites « à bas coût » qui, avec la concurrence et la suppression des restrictions sur les tarifs et les horaires, ont fait chuter les tarifs de l’ensemble des compagnies aériennes. Ce mode de transport est donc devenu moins cher et ainsi accessible à un plan grand nombre de personnes.

9. Protection de l'environnement

Unsplash - Chelsea Bock

Au-delà de l’engagement de l’UE à respecter l’Accord de Paris sur le climat, elle adopte des politiques et des réglementations dans plusieurs domaines afin d’améliorer la qualité de vie des citoyens. C’est ainsi que les sacs plastiques de caisse à usage unique ont été interdits à la distribution et ont dû être remplacés par des sacs réutilisables, d’une épaisseur supérieure à 50 microns, biodégradables ou en papier. Ce changement émane de la directive européenne du 29 avril 2015, qui impose de nouvelles règles pour limiter la consommation des sacs en plastique et réduire le nombre d'emballages. Les citoyens de l’UE ont aussi la chance de bénéficier d’une qualité des eaux de baignade parmi les meilleures au monde. En 2019, près de 85% des sites de baignade européens présentaient une eau d’excellente qualité. En effet, elle surveille la qualité de l'eau dans plus de 21 000 sites de baignade sur le littoral, ainsi que dans les lacs et les rivières de l'UE. La propreté des eaux de baignade ne cesse de progresser en Europe, grâce à la mise en œuvre de politiques de protection environnementale. L’Europe a également agit au niveau des véhicules en imposant des normes plus strictes pour différentes sortes de polluants (oxyde d’azote, dioxyde de soufre, etc.). Ces normes demandent par exemple aux niveaux véhicules diesel de respecter des taux d'émission de particules fines 30 fois moins élevés qu’il y a 16 ans.

10. Cinéma

Unsplash - Denise Jans

Depuis 1991, l'Union européenne subventionne le cinéma européen pour préserver la diversité culturelle, grâce au programme Media. Il concerne les 27 États membres, ainsi que la Norvège, la Croatie, le Liechtenstein, la Suisse et l'Islande. La moitié des films européens qui sont diffusés en salle ont été en partie financés grâce à ce programme. Il finance la production (les dépenses avant le tournage, etc.), la distribution (les distributeurs), la promotion ainsi que la formation (subvention des écoles de cinéma et des organismes de formation). En 2014, sept des 18 films en compétition officielle pour le Festival de Cannes ont bénéficié de ce programme de soutien dont "Deux jours, une nuit", des frères Dardenne, ainsi que la Palme d'or, "Winter Sleep", du Turc Nuri Bilge Ceylan. Depuis le début des années 2000, dix films financés par l'UE ont été palmés à Cannes. [...]

Mobilisé pour la réindustrialisation en Europe !
9 janv. 2024
Depuis le premier jour de mon mandat, je me bats pour défendre notre industrie européenne.
Oui, nous changeons l'Europe !
30 nov. 2023
5 ans d'actions pour changer l'Europe !